La truite arc-en-ciel

La truite arc-en-ciel

A chair blanche ou saumonée (alimentation riche en pigments caroténoïdes), la truite « portion » (250 à 400 g) ou grosse truite (de 500 g à 2 kg) est la vedette incontestée de nos contrées. Elle se reconnait aisément par ses flancs irisés.
La truite Fario

La truite Fario

Arborant une robe tachetée de points rouges, sa chair est ferme et consistante. Cette espèce est endémique de nos régions et peuple depuis toujours nos rivières ardennaises. Elle a besoin d’une eau fraîche, pure et riche en oxygène.
L’omble de fontaine

L’omble de fontaine

Tout comme sa cousine, la truite arc-en-ciel, l’omble de fontaine nous vient d’Amérique du Nord. Sa chair est fondante et délicate. Il est facilement reconnaissable au bas de ses flancs qui prennent une couleur orange en période de reproduction.
La carpe commune et les poissons ’’blancs’’

La carpe commune et les poissons ’’blancs’’

Destinés à la pêche sportive, aux repeuplements des rivières ou des étangs privés, la carpe commune et les poissons blancs sont d’un intérêt culinaire limité mais ils sont indispensables à la biodiversité aquatique.
La vairons et autres vifs de pêche

La vairons et autres vifs de pêche

Utilisés comme appâts vivants pour la pêche aux carnassiers, les vairons et autres vifs sont de petits poissons indispensables aux pêcheurs.
Les esturgeons

Les esturgeons

De taille impressionnante, les esturgeons sont élevés pour leurs œufs, le caviar. Suivant l’espèce, il faut entre 5 et 18 ans avant de pouvoir récolter ce produit d’exception.