La Wallonie est une terre agricole qui propose aujourd’hui des produits de grande qualité gustative dans une gamme très largement diversifiée : miels, huiles, épices, confitures, sirops de fruits, condiments, biscuits, plats préparés...
 

Les huiles de chez nous

En Wallonie, rares sont les terres consacrées à la culture d’oléagineux alimentaires excepté pour le colza et accessoirement pour le lin.

En Belgique, sur les 11.000 hectares de colza semés en 2015, la presque totalité (10.600 ha) se situait en Région Wallonne. Le colza est principalement utilisé pour la production d’huile pour l’alimentation humaine et la production de biodiesel. Le tourteau (résidus du pressage des graines) est destiné à l’alimentation animale.

Reconnu de tous par sa couleur jaune vif qui illumine au printemps les champs de nos régions, le colza se cultive à la fois pour son impact environnemental et pour ses effets bénéfiques sur notre santé.

Trouvez les producteurs proches de chez vous

Nos bonnes adresses

Le secteur alimentaire a depuis longtemps compris le bienfait du colza sur notre organisme. Ainsi, l’huile de colza, obtenue grâce à une pression à froid, présente une teneur élevée en oméga 3 et en vitamine E, bénéfiques pour notre organisme. L’oméga 3 permet en effet de réguler notre métabolisme en réduisant notamment les risques de maladies cardio-vasculaires.

Le faible pourcentage d’acides gras saturés dans le colza entraine également une diminution du taux de cholestérol sanguin, diminuant ainsi les éventuelles menaces sur l’organisme.

En outre, la culture du colza constitue une production idéale d’un point de vue environnemental. En plus d’un bon impact CO2 sur nos régions, qui n’est pas négligeable, le colza est reconnu, dans le secteur agricole, pour ses vertus de protection et d’amélioration du sol (absorption du nitrate et fixation de l’azote), stimulant le rendement de la céréale suivante.

Quant au lin, des variétés sont cultivées pour la graine et la production d’huile, tandis que d’autres le sont pour la fibre, destinées notamment à la production de textiles. En Wallonie, 10.500 hectares de lin sont cultivés en moyenne, dont la très grande majorité est cependant orientée vers la production de fibres.

 

Epices et condiments

 

 

En cuisine, choisir un bon ingrédient de base, une bonne pièce de viande, un légume frais ou un fromage affiné… est un élément indispensable pour réussir une recette et ces produits de qualité, issus des fermes de chez nous, se suffisent souvent à eux-mêmes.

Mais très souvent aussi, pour exprimer tout le potentiel de ces produits, le cuisinier a recourt aux renforts gustatifs que sont les épices et condiments dont un grand nombre sont préparés par des producteurs locaux de notre région.

 

Les épices

Ils sont des substances d’origine végétale à la saveur et/ou à l’odeur prononcées servant à assaisonner les préparations culinaires. Les épices peuvent être des graines (coriandre…), des fruits (poivre, moutarde, aneth…), des fleurs (safran…), des bulbes (ail, oignon…), des feuilles (thym, laurier…), ou encore des bois ou écorces (réglisse, cannelle...).

 

 

Les condiments

Ils sont quant à eux des substances (sel par exemple) ou des préparations destinées à assaisonner les préparations culinaires et composées de plantes aromatiques, de légumes, d’épices… Les condiments peuvent donc être composés d’épices et autres plantes aromatiques. Un exemple est celui de la moutarde : le fruit de la plante de moutarde est une épice mais la « sauce » moutarde, telle qu’on l’utilise couramment, est un condiment fabriqué avec la plante moutarde agrémentée d’autres ingrédients.

 

La liste des épices, aromates et condiments pourrait être une longue litanie de noms aux saveurs sans pareille. Nous nous contenterons donc d’en présenter quelques-unes. :

 

Parmi les épices et autres fines herbes que l’on retrouve dans notre région, citons la moutarde, l’ail, le fenouil, le safran, la coriandre, le persil, le laurier, la menthe, l’estragon, la ciboulette, le cerfeuil, la sarriette, le romarin, le thym, le raifort… et parmi les plus lointaines mais bien présentes dans nos cuisines, citons la muscade, la cannelle, la vanille, le genièvre, le cumin, le gingembre, le paprika.

Parmi les condiments qui accompagnent les préparations culinaires, citons la moutarde, la mayonnaise et autres sauces huilées, le pickles et autres préparations avec des légumes, les vinaigres, la sauce soja…

 

Source : Filagri