#jecuisinelocalProductions wallonnesNutritionQualité identifiéePédagogiqueProgrammes jeunessePresse
Vous êtes ici : NutritionLa pyramide alimentaire

La pyramide alimentaire

Le graphisme pyramidal provient des Etats-Unis. Il reflète bien le rapport qualitatif et quantitatif entre les différents groupes.
La base est à consommer en quantité importante et plus on monte dans la pyramide, moins il faut consommer les composants des différents groupes alimentaires. La base de la pyramide doit être bien solide pour éviter que la pyramide ne s´écroule mettant ainsi l´équilibre nutritionnel en péril, par contre le sommet n´est pas indispensable.

Il faut aussi, pour arriver à un équilibre alimentaire, varier la consommation des produits à l´intérieur des groupes. Dans un même groupe, les aliments ont les mêmes qualités et des apports nutritionnels comparables.
 
Pourquoi une pyramide alimentaire ?
La pyramide alimentaire est un outil visuel simple qui permet d'avoir une vue d'ensemble sur l'équilibre alimentaire d'une journée.
Il est important de préciser qu'aucun aliment n'est exclu de la pyramide. Il n'y a pas d'interdit. Tout est question de quantités et de fréquence de consommation.
 
Il est amusant de comparer les pyramides alimentaires diffusées dans différents pays. ll faut bien entendu tenir compte des habitudes alimentaires. C'est l'occasion de se poser des questions.
 
Parts et portions
Les parts représentent des quantités d'aliments calculées à partir de leur composition nutritionnelle (la teneur en nutriments) pour couvrir les besoins d'une population. 
Par exemple : une part de VVPO (viande, volaille, oeufs, poissons, oeufs) représente en moyenne 10 g de protéines soit 1 oeuf ou 50 g de viande rouge.
 
Ensuite on traduit les parts en portions, qui représentent ce que l'on consomme dans l'assiette. Et là on voit que notre steak représente deux à trois parts d'apport protéiné.

 

- Eau et boissons non sucrées : minéraux et eau.

- Légumes : minéraux, vitamines, fibres et eau.
- Fruits : glucides (fructose), minéraux, vitamines, fibres et eau.

- Féculents : glucides (amidon), minéraux, vitamines et fibres.

- Les produits laitiers et alternatives végétales enrichies en calcium : protéines de haute valeur biologique, lipides, calcium, vitamines.
- VVPOLAV (viandes, volailles, poissons, oeufs, légumineuses, alternatives végétales) : protéines de haute valeur biologique, lipides, fer, vitamines.

- Matières grasses ajoutées : lipides.
- Fruits à coque et graines : lipides et vitamines.

- Non-indispensables : lipides et glucides.